Bali – 5 – Mont Batur

Classé dans : Non classé | 0

Etape 5 – Ascension du volcan Batur

 

Le Batur est un volcan en activité situé au Nord-Est de l’île, avec le lac Danau Batur à ses pied et le Mont Agung en face, volcan le plus haut de l’île de Bali, Batur est un lieu incontournable pour découvrir le paysage balinais. Amateur de randonnées et de beaux levés de soleil c’est pour vous !

 

Organisation avant le départ :

Avant tout, vérifiez la météo pour le jour de votre ascension, le levé de soleil est très beau à condition d’avoir un ciel un minimum dégagé.

Depuis Keliki : 

Vous avez 2 possibilités, soit partir sur 3 jours à pied depuis Keliki et faire l’ascension le 4ème jour, soit partir à 2h du matin avec un taxi et un guide pour réaliser l’ascension sur la matinée.

  • Si vous choisissez les 3 jours, vous pourrez partir avec Denik, guide francophone très gentil faisant habituellement cette randonnée sur 3 jours, hébergement et repas sur le chemin chez l’habitant, puis ascension du volcan le 4ème jour avec un guide de Batur.
  • Si vous choisissez l’ascension sur la journée, un chauffeur viendra vous chercher à Keliki à 2h du matin et vous emmènera au pied du volcan où un guide sera présent pour faire l’ascension à vos côtés.

Dans les deux cas il faudra inscrire l’option choisie sur le tableau des activités et prévenir votre hôte. D’autres personnes se joindront peut être à vous afin de diviser le prix (toujours intéressant) et votre hôte vous préparera un petit déjeuné facile à transporter si vous partez le matin tôt (galette de riz soufflée et bananes). Nous souhaitions l’option sur 4 jours mais la météo n’était pas avec nous (pluie prévue toute la semaine) et nous avons préféré limiter notre séjour sur Bali pour la suite du voyage et avons opté pour l’ascension sur une matinée.

Depuis Ubud : 

Plusieurs sociétés organisent l’ascension au départ d’Ubud, demander à votre hôtel, la plupart ont un tour organisé de référence.

Quoi prendre : 

Partez avec de bonnes chaussures de randonnée, les baskets dérapent trop.

L’ascension se fait de nuit si vous prévoyez de voir le levé du soleil, il fera frais mais en montant vous aurez chaud et vous transpirerez, attention à ne pas prendre froid à l’arrivée ! Prenez un gros pull, une couverture de survie ou une bonne écharpe car en haut du volcan il y a du vent, le soleil n’est pas encore levé et vous devez attendre sans bouger pendant un long moment.

De l’eau ! l’ascension donne soif, surtout la descente au soleil, vous avez aussi la possibilité d’acheter en haut du volcan aux marchands ambulant (attendez-vous à des prix bien plus élevés) ou encore à la descente au pied du volcan vous trouverez plein d’échoppes vendant boissons et snacks.

De quoi grignoter ! Tous ces efforts vous donnerons faim, barres de céréales, fruits, galettes de riz soufflés, ce qui vous donne envie et qui n’est pas trop lourd !

Ascension :

Randonnée de difficulté moyenne, prenez de bonnes chaussures de randonnée pour éviter de déraper (surtout à la descente ! ça glisse), un bon pull et une écharpe pour attendre le levé du soleil.

 

  • Réveil à 2h du matin pour un départ à 2h30 de Keliki en taxi. Compter 1h de trajet environ jusqu’au pied du mont Batur (nous avons mis 50 minutes).

 

  • Arrivée sur place, votre chauffeur de taxi vous présentera votre guide pour l’ascension et la descente. Vous devrez régler le droit de visite du volcan et le guide avant de commencer la montée (500.000 rp à diviser par le nombre de participant). L’accès au mont Batur est un peu spécial car tout est gérer par le même groupe de personne, aucun autre guide ne peut y accéder et il est vivement déconseillé d’y monter seul en raison de cette organisation, on vous demanderai de payer un prix plus important et on ne vous laisserai pas monter sans leur « accord ». On peut dire qu’il existe une petite mafia gérant le volcan et qu’il vaut mieux respecter leur règles pour ne pas avoir de soucis.

 

  • Dans notre cas nous avons commencé l’ascension avec un guide de l’organisation (une jeune femme très sympathique) ainsi qu’une maman et son fils de 6 ans, nos voisins de Keliki. Au cours de l’ascension nous avons fait le choix de nous séparer de notre petit groupe afin de pouvoir marcher à notre rythme plutôt que de nous arrêter toutes les 5 minutes et ainsi s’assurer de voir le levé du soleil à temps. Nous avons dû continuer l’ascension du volcan seul et en suivant les guides des autres groupes. Suivre le guide est vivement conseillé car vous pourriez prendre un chemin plus difficile ou vous perdre, surtout de nuit, même si ce n’est pas non plus trop dangereux. La plupart des autres guides nous regardaient bizarrement jusqu’à ce que nous expliquions notre situation. Nous avons même été un peu agressé verbalement en haut du volcan car nous n’avions pas de guide à nos côtés…

 

  • Il faut compter 2 bonnes heures pour arriver en haut du volcan et y ajouter 30 minutes supplémentaires si vous souhaitez aller jusqu’en haut du cratère. Début de l’ascension par un chemin de terre et cailloux sous les arbres. Vous continuez sur une pente douce s’accentuant petit à petit. La pente devient de plus en plus raide en s’approchant du volcan. La dernière partie est plus difficile, vous êtes sur les flans du volcan, ça dérape beaucoup et il y a du monde. Arrivé en haut vous devriez commencé à y voir un peu plus clair, le soleil se lève vers 5h30 / 6h en fonction de la période.

 

Attention aux singes en haut du volcan ! Ils sont sauvages et n’ont pas peur des touristes, ils n’hésiteront pas à vous sauter dessus s’ils voient de la nourriture dépasser. Deux singes ont sauté sur notre sac à dos pour nous prendre des barres de céréales sur les poches des côtés, ils savent très bien ouvrir les emballages…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne pas louper :

  • Une cérémonie locale sur le parcours pour remercier les Dieux de nous permettre de monter en sécurité (Batur reste un volcan actif !)
  • Faire le tour du cratère, vous aurez les plus belles vues sur les environs.
  • Les fumeroles qui s’échappent du volcan, vous pouvez vous en approcher en faisant le tour du cratère et même y faire cuire un oeuf ^^.
  • Les coulées de lave visible à l’arrière du volcan, très impressionnantes !

 

La descente :

Après avoir fait votre tour il faut redescendre !

Même chemin qu’à la montée ce qui peut être compliqué car vous croiserez des personnes terminant l’ascension.

Prenez votre temps ! ça glisse, ça dérape, les cailloux sont friables…il n’y a pas de réels danger mais si vous avez un peu de vertige le soleil s’étant dégagé vous aurez une vue imprenable sur les environs et les pentes du volcans. Demandez à votre guide de vous aidez si vous avez du mal et entraidez-vous pour les passages difficiles 🙂

Nous avons pris exactement le même chemin qu’à l’allé, ERREUR car nous n’avions pas de guide et nous n’avons pas vu les autres groupe prendre un chemin différent. Il existe en effet un chemin goudronné sur le côté ! nous ne l’avions pas vu de nuit, il se situe sur la gauche derrière une construction en béton au niveau de l’endroit où se font les cérémonies.

Compter 1h à 1h30 de descente.

 

Se restaurer :

Si vous êtes partis de Keliki votre hôte vous aura préparé un sac avec un petit déjeuné à emporter (galettes de riz soufflée, bananes).

Au pied du cratère de Batur, après l’ascension principale, il y a de nombreux marchands ambulant qui vous proposeront un petit déjeuné, des boissons chaudes et snacks. Vous aurez même la possibilité de manger un oeuf cuit par la chaleur du volcan !

A la descente il y a de nombreuses échoppes et marchands ambulants vous proposant des petits déjeuné, des plats chauds, boissons et snacks.

 

Après l’ascension :

Vous avez plusieurs possibilités.

Aller dans les bains d’eaux chaude au bord du lac :

 

 

 

 

 

 

 

 

Il existe deux complexes de piscines au pied du volcan.

  • Complexe Batur Hot Spring – compter 100.000 rp /p l’entrée, (75.000 pour les enfants) Ce sont les bains les moins cher mais aussi les plus délabrés… Nous savions que c’était cher pour la prestation mais nous avons quand même essayé pour nous détendre après le mont Batur.

Les bains sont réellement délabrés, une partie des bains sont fermés, « en travaux », les vestiaires / douches sont sales et sentent l’urine et le renfermé, les revêtements des piscines (carrelages, terrasses, plages) sont en très mauvais états, les balustrades de protection ne servent à rien…

MAIS c’était très agréable de se baigner dans une eau très chaude après l’ascension et avec vue directe sur le lac et les montagnes environnantes. Vous aurez droit à une petit snack et un cocktail à l’entrée (jus de fruits et beignets de bananes) et on vous proposera un massage à longueur de temps.

A vous de décider si cela en vaut la peine, vous êtes prévenu sur l’état général.

  • Complexe Toya devasya – Il s’agit d’un hôtel faisant Bains d’eaux chaudes en bord de lac, compter 180.000 rp /p (140.000 par enfants). Le complexe a l’air beaucoup plus propres et agréable que le Batur Hot Spring. Cependant le prix est également plus important… à tester !

Il faut rajouter 100.000 rp au total pour que la chauffeur vous emmene aux bains d’eaux chaudes (l’un ou l’autre) et vous attende pendant 2h environ, à négocier si vous souhaitez plus de temps.

Continuer sur un Tour avec votre chauffeur

Nous n’avons pas choisie cette option, mais il existe la possibilité de continuer après le volcan sur un tour pour visiter temples, musée…à vous de voir le temps et l’argent que vous souhaitez investir. Vous pouvez aussi commencez par les bains et choisir par la suite si vous voulez rentrer à Keliki, Ubud ou faire une visite supplémentaire dans les environs. Votre chauffeur / guide pourra vous conseiller et vous donner le montant à ajouter.

 

AVANT : clique ici pour l’ETAPE 3 : KELIKI

AVANT : clique ici pour l’ETAPE 4 : Journée au centre de Bali

 

APRES : clique ici pour l’ETAPE 6 : Java par Gilimanuk

 

 

Laissez un commentaire