Bali – 3 – Keliki

Classé dans : Non classé | 0

Etape 3 : Keliki, village de peintres

Temple familial en dehors du Balé

Keliki est un petit village à 10km au Nord d’Ubud. Le village s’est fait connaitre grâce à la Keliki Painting School et l’aide de Yves, français vivant dans le village.

Nous avons eu le coup de coeur pour cet endroit convivial et familial. Vous pouvez logez chez l’habitant dans des chambres et SDB à l’occidentale, tout confort. Vos hôtes vous prépareront à manger suivant ce que vous souhaitez (il y a un menu), vous pourrez participer aux activités du villages et des familles et c’est un bon point de départ pour découvrir le coeur de Bali. Petit plus pour les francophone, toutes les familles parlent français !

Nous sommes arrivés vers 12h30 en taxi avec la voiture de Ratu. Le voyage a commencé sous le préau du Ubud Palace puis nous avons pris une route escarpée passant entre des rizières et des ruisseaux pour arriver au village de Keliki et dans notre Balé (ensemble de maisons familiales dans une même enceinte, souvent la famille complète avec les parents, enfants et petits enfants).

Ou dormir ?

Si vous souhaitez tenter l’aventure et passer quelques jours à Keliki vous devez prendre contact avec Yves et faire votre reservation par email : kps.keliki@free.fr . Il pourra vous indiquer les maisons / chambres disponibles et activités prévus dans la période qui vous intéresse. Vous saurez également s’il y a d’autres voyageurs en même temps que vous.

Nous avons dormis dans le Balé principal (Maison des 3 frères Mas, Mudita et Riong,) et dans la maison de Mudita et Padma. Nous avions une chambre avec un grand lit attenante à une autre chambre pour 2 et une salle d’eau. Le tout pour 150 000 rp / nuit. Vous payerez la note globale à la fin de votre séjour (y compris repas, location de scoot, activités…)

Le temple familial pendant la cérémonie du métal – vue de la chambre

Les + : Ce balé est d’après nous un des plus agréables. Vous serez dans un petit jardin avec le temple familial au centre. Notre chambre donnait sur l’entrée du temple et nous pouvions voir Mudita apporter les offrandes chaque matin. La chambre est agréable avec moustiquaire au dessus du lit. Il y a de l’eau chaude et internet venant de la maison de Riong en contrebas. Vous êtes à 2 pas de la table de peinture pour prendre des cours et du tableau des activités qui vous permettent de savoir ce qui est prévu les jours venant (voir plus bas sur le fonctionnement du tableau). Vous avez droit à un bon petit déjeuné tous les matins (nasi goreng, ou pacakes ou oeuf + thé/café + fruits, souvent des bananes).

Les `- : Les chambres ne sont pas parfaitement isolées phonétiquement, vous entendrez donc votre voisin. Si vous venez à Keliki en pleine saison touristique vous risquez de vous retrouver entouré de français, ce qui peut être très positif si vous voyagez depuis longtemps ou vous ennuyer très vite si vous voulez du dépaysement total.

Terrasse de notre chambre, maison de Mudita et Padma

Nous avons visité le Balé de Dolit et Denik qui est plus minéral, pas de jardin, mais une jolie cour ou les enfants jouent, parfait si vous êtes avec des enfants, plus bruyant si vous souhaitez être tranquilles. Nous avons beaucoup parlé avec Denik et Ketout, très sympathique et chaleureux. Denik est guide pour aller du village au volcan Batur à pied (sur 3 jours).

Où manger ?

Au plus simple, sur votre terrasse ! Chaque hôte vous met à disposition un classeur avec le menu et les prix des plats, entrées, desserts, boissons. Il vous suffit d’appeler votre hôte s’il n’est pas déjà venu vous demander ce que vous souhaitez. En fonction de votre demande il vous dira si cela prendra beaucoup de temps ou pas. A notre arrivée nous avons demandé une soupe de légumes au coco, au bout d’une heure nous avons compris que Mudita était allé au marché pour prendre des noix de coco fraiches pour cuisiner notre plat ! Vous payerez tout à la fin de votre séjour.

VEGGIE WAY : Pleins d’options ! plusieurs soupes de legumes (plus ou moins piquantes), gado gado, une sorte de galette aux oeufs farcis aux légumes (miam!), des nasi/mie goreng of course, de bons dessert. Vegan demander sans oeuf. Padma faisait toujours attention à nos demandes, n’hésitez pas à lui demander !

SI vous ne souhaitez pas manger dans votre Balé, mais en extérieur, il vous suffit de prévenir votre hôte que vous ne serez pas là pour tel ou tel repas.

Manger en dehors de Keliki :

  • Au marché nocturne de Tegallalang, très sympa et à partir de 19h, petit marché avec des échoppes de nourriture. VEGGIE WAY : plus compliqué de trouver à part le mythique mie goreng aux légumes ou une brioche roulée, cuite sur plaque chaude et farcie à la confiture (plusieurs parfums au choix), très sucré mais très bon et peu cher pour la quantité (15.000 rp).
  • Faire des emplettes dans les épiceries de Keliki : grand choix de chips maison (bananes, maniok, patates douces…), gateaux type madeleine et fruits (banane, papaye, mangoustan, salak : très bon fruits avec écaille, goût entre l’ananas et le raisin). Nous vous conseillons d’aller dans une des épiceries de la rue principale, celle à côté de la Keliki Painting School est assez chère.

Quoi faire ?

Le tableau des activités :

Le tableau situé en contrebas du Balé principal, face à la maison de Riong, vous permet d’inscrire les activités que vous souhaitez faire pour les jours à venir. Les autres voyageurs peuvent ainsi voir si cela les intéresse et ainsi diviser le prix de l’activité avec vous. Si vous souhaitez prendre un taxi vous pouvez l’indiquer et Riong se chargera d’appeler quelqu’un pour l’heure indiquée.

Chaque chambre/pavillon vous met à disposition un classeur avec la liste des activités possibles et les prix. Vous avez plusieurs options :

1 – Opter pour un tour organisé, possibilité de partager à plusieurs, jusqu’à 6 personnes pour remplir la voiture et réduire le prix.

  • Nous avons réalisé le Tour n°4, sur 1 journée avec plusieurs heures de voitures pour visiter les rizières Jatiluwih classée au patrimoine de l’Unesco, le temple du lac Bratan, les cascades de Munduk et un marché d’épices. Détail de la journée dans l’étape 4.
  • Ascension du volcan Batur. Nous voulions faire la randonnée de 3 jours jusqu’au volcan Batur puis l’ascension mais en raison de la météo nous avons abandonné l’idée et opté pour l’ascension seule. Détail dans l’étape 5.
  • Faire de la randonnée dans les environs avec un guide, plusieurs parcours sont proposés, demandez à votre hôte ce qui est le mieux pour la période.

2 – Activités dans le village et dans les familles :

Terrasse pour peindre et tableau des activités en fond
  • Prendre des cours de peinture ! à faire si vous aimez dessiner ou juste par curiosité. Demandez à votre hôte de vous donner un cours et le temps que vous souhaitez y consacrer (2h, 1/2 journée, 1 journée complète ou même un stage de plusieurs jours). Nous avons fait 2 cours sur 2 demis journée. Le premier en noir et blanc, le 2ème en couleur. Mudita a été très flexible car il nous montrait comment faire au fur et à mesure puis nous laissait avancer seul. Bien que le prix soit fixe, Mudita nous a proposé de payer ce que nous voulions à la fin du séjour : nous avons payé 300.000 rp pour 2 demis journées.
2ème oeuvre en cours de Chloé, à gauche l’originale
Txema en grande concentration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Apprendre à créer de l’huile de coco. Nous ne l’avons pas fait personnellement mais nos voisins ont beaucoup apprécié.
  • Prendre un cours de massage avec la masseuse du village !
  • Apprendre à préparer les offrandes pour le temple. Demandez à votre hôte ses disponibilités.
  • Visiter une rizière avec son propriétaire pour apprendre les différentes étapes du riz.
  • Assister à une cérémonie ! Si vous avez de la chance et que votre séjour tombe un jour spécial (il y en a très souvent) demander à votre hôte s’il peut vous emmener ou vous inclure dans la cérémonie (mariage, enterrement, célébration…). Nous avons pu assister à la cérémonie du métal où les scooter et voiture sont bénis. Mudita nous a apporté un sarong et une ceinture pour y assister en bonne tenue, Pitri la femme de Riung est venue nous chercher et nous a emmené au temple familial sur la route principale. La mère de Mudita a officié la cérémonie, elle nous a tous bénis puis l’ensemble des voitures et des scooters.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 – Louer un scooter et découvrir la région par vous même, suggestions de lieux : 

  • Aller visiter des rizières, soit Tegalallang (plus touristiques) soit les rizières ou vous trouverez la Gembok Cinta. Entrée à 10.000 rp / personnes, vous êtes tranquilles dans les rizières, avec les montagnes en fond, la possibilité de boire un jus de coco frais du matin sur le parcours. Il y a peu de touristes et plus des locaux qui passent en scooter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Visiter le temple Gunung Tawi Tampaksiring. Temple du 11ème siècle à environ 30 min en scooter au nord de Keliki, dans la ville de Tampaksiring. Entrée à 15.000 rp/personne. Vous descendez 300 marches pour traverser de belles rizières, un pont sur la rivière Pakrisan pour arriver devant d’énormes sanctuaires creusés dans la roche. Très impressionnant ! n’hésitez pas à bien vous balader dans le temple et prendre plusieurs chemin vers les sanctuaires plus en hauteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Visiter le temple Tirta Empul avec ses bains sacrés – Temple de l’eau du 10ème siècle dans la ville de Tampaksiring (parfait après le Gunung Tawi Tampaksiring). Entrée à 15.000 rp/personne. L’intérêt de se temple est de pouvoir se baigner dans les bains sacrés. C’est une très belle expérience que vous pourrez partager avec de nombreux balinais. Conseils : Visiter le temple avant de vous baigner, après on ne vous laissera pas passé si vous êtes mouillés…Par respect de ce lieu sacré et car la plateforme devant les bains doit rester libre de tout encombrement, vous avez des salles pour vous changer avec casiers pour laisser vos affaires en sécurité (10.000 rp). Il est recommandé de se baigner avec un sarong plutôt qu’en maillot de bain et en théorie les bains ne sont pas mixtes, hommes à gauche, femmes à droite, mais quand nous y étions tout le monde été mélangé. Port du Sarong obligatoire et il vous faudra attacher vos cheveux s’ils sont long.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Se déplacer ?

Nous avons commencé à pied mais vous n’irez pas loin…nous vous conseillons vivement de louer un scooter ! c’est le transport roi de Bali, il y en a partout. Si vous préférez le confort de la voiture ou parce qu’il pleut beaucoup trop il y a de nombreux taxi à Keliki.

  • Demandez à votre hôte de louer un scooter pour 1/2 journée (du matin ou soir) ou plusieurs jours. Vous payez au temps utilisé (50.000 rp la journée). Il faut acheter l’essence sur la route ou dans une station service. Attention à l’arnaque sur le prix de l’essence ! Nous nous sommes fait avoir la première fois et avons payer une petite bouteille d’essence en bord de route à 20.000 rp (pour 2L environ), c’est beaucoup trop ! Les prix sont plus de 10.000 rp pour remplir le reservoir ou 2.000 rp la bouteille….nous avons donc payer 10x plus cher.
  • Demandez à votre hôte pour reserver un taxi, plusieurs chauffeurs sont disponibles, nous avons souvent été avec Ratu qui est très gentil.

Pour la suite de notre voyage nous avons prévu d’aller sur l’île de Java en traversant la mer de Gilimanuk. Depuis Keliki nous avons pris un taxi jusqu’à Ubung (terminal central des bus de Bali) près de Denpasar pour y prendre un bus. Voir ETAPE 6.

 

AVANT : clique ici pour l’ETAPE 2 : UBUD

 

APRES : clique ici pour l’ETAPE 4 : Journée au centre de Bali

APRES : clique ici pour l’ETAPE 5 : Ascension du mont Batur

APRES : clique ici pour l’ETAPE 6 : Java par Gilimanuk

 

Laissez un commentaire