Bali – 2 – Ubud

Classé dans : Non classé | 0

Etape 2 : Ubud, centre culturel et artistique de Bali

Ubud est la capitale culturelle de Bali. Située plus au centre de l’île il y fera toujours plus humide et frais que sur la côte. Vous y trouverez de très beaux temples, un musée, des spectacles de danse traditionnelle, la forêt sacré des singes, des spas / centre de yoga, massages et de belles boutiques pour faire du shopping.

Nous vous recommandons fortement Ubud, c’est un des lieux à ne pas louper à Bali. La ville reste cependant très touristique et assez chaotique, surtout sous la pluie.

A 11h du matin, dans la rue de notre hôtel à Kuta, nous sommes les premiers à monter dans une grosse voiture pour 8 personnes + conducteur. Le combi passe 45min à tourner dans Kuta pour récupérer les 6 autres passagers d’hôtel en hôtel. Nous sortons finalement de Kuta vers 12h pour nous retrouver dans les bouchons…Nous arrivons à 13h à Ubud, sur le parking du Coco supermarket, à 15 minutes à pied du centre (Ubud Palace).

Ou dormir ?

Arrivés sur le parking nous partons en direction du centre ville avec nos sacs à dos (malgré la pluie) à la recherche d’un endroit ou dormir pour 2 nuits. Txema a repéré 3 hôtels sur notre guide, nous faisons le tour des 3 avant de nous décider pour le dernier.

Notre choix : Sania’s House Bungalow dans une petite rue piétonne et commerçante (JL Karna) à 2 pas du Ubud Palace et des activités alentours, nous avons négocié le prix pour 225.000 rp / nuit pour une chambre simple avec ventilateur et petit déjeuné à côté de la jolie piscine du jardin.

Les + : Parfaitement situé, à 15 minutes à pied de tout; Piscine petite mais une des plus jolie de tout le voyage; les bâtiments et le mobilier de l’hôtel sont d’une grande richesse architecturale (kitch traditionnel à fond!), le jardin est bien entretenu, Prix très correct pour Ubud et surtout pour la qualité de l’espace commun.

Les – : Petit déjeuné moins copieux (oeuf ou pancakes + salade de fruits + thé/café), SDB vétuste, pas de vitrage ou moustiquaire dans la SDB du coup plein de bébêtes qui rentrent si vous laissez la lumière allumée et la porte de la SDB ouverte.

Nos autres possibilités d’hôtel :

  • Sadru House Bungalow, nous y sommes allés en premier et avons bien hésité, un accueil très chaleureux, une dame et sa fille nous proposant à boire et baissant leur prix de moitié pour que nous restions, mais pas de piscine… Elle nous proposent une chambre double avec eau chaude et petit déjeuné pour 150.000 rp / nuit. Le lieu est agréable, des coqs se baladent dans un jolie jardin, à tester 🙂
  • Agung Cottages, très jolie Balé (ensemble de maisons traditionnelles), chambre simple pour 200.000 rp / nuit avec petit déjeuné, mais pas de piscine.

Même en saison des pluies, une piscine est agréable à Ubud, mais elle est moins nécessaire qu’à Kuta car il y a beaucoup à visiter et à faire !

Où manger ?

Petit budget :

Ayu Café : très bon petit Warung (bistrot) proche du centre ville, déco toute simple, peintres locaux affichant leur création aux murs, 5 demoiselles pour cuisiner et nous servir. Cuisine traditionnelle et peu chère – plats à partir de 20.000 rp, jus à 15.000 rp. VEGGIE WAY : Soupe de légumes délicieuse, Mie et Nasi Goreng, plusieurs plats à base de legumes, bons jus de fruits (essayez le jus de tomates !)

Rai Pastis Warung : Super endroit avec vue sur les rizières à prix abordables. Plats à partir de 45.000 rp, jus de coco à 20.000 rp. VEGGIE WAY : Entrée de beignets de carottes et courgettes, puis Gado Gado, plat typique végétarien à base de légumes en sauce saté (cacahuète), super dessert de raviolis au coco.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bambou Bar, restaurant / bar de l’auberge de jeunesse d’Ubud, très sympa en soirée car concert de rock, blues, reggae sur la terrasse. Bière Bintang (la typique d’Indonésie) à 25.000 rp, plats traditionnels et orientaux si vous commencez à en avoir marre, prix très correct 😉 VEGGIE WAY : bruschetta tomates mozza (ou sans pour faire vegan), pizza végétarienne, pancakes aux fruits.

Quoi faire ?

Ubud est une petite ville mais il y a beaucoup à faire !

En centre ville :

1 – Se balader en centre ville, entrer dans le Ubud Palace (gratuit, rapide à voir, joli bâtiment), voir les autres temples environnants et les rizières du centre ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 – Monckey Forest – Si vous n’avez pas peur des singes (il peuvent vous sauter dessus, être agressifs et mordre…) c’est une très belle expérience, la forêt est un lieu sacré avec de jolis temples où les singes sont libres d’aller où bon leur semblent, vous pouvez acheter des bananes pour leur donner (attention à ce qu’ils ne les voient pas en avance ! ils deviennent agressifs s’ils voient que vous leur cachez quelque chose…) Entrée à 40 000 rp / personne + les bananes si vous voulez nourrir les singes (nous en avions acheté à une dame dans la rue plutôt que dans l’enceinte de la forêt). Il y a une petite galerie d’art au centre de la forêt, peinture traditionnelle et contemporaine d’Indonésie, très intéressant. Attention à la rage si vous vous faites mordre par un singe, nous avons été mordillé par 2 singes mais pas jusqu’au sang du coup nous n’avons rien fait de spécial, certaines personnes ont du aller se faire vacciner par sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 – Spectacle de danse traditionnelle – à ne pas louper ! C’est ici que vous aurez le choix entre plusieurs spectacles par jours (demander le programme à l’office de tourisme en face du Ubud Palace). Vous aurez des vendeurs un peu partout vous proposant des places pour tel ou tel spectacle, ou vous pouvez les acheter à l’office de tourisme. Nous avons hésité entre 2 : Le spectacle du Ubud Palace avec costumes et instruments de musique traditionnels et un spectacle dans le temple Pura Puseh avec danseurs en costumes traditionnels, une chorale de femmes (sans instruments de musique) et marcheur sur feu. Choix n°2 et nous ne regrettons pas !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 – Massage ! Profitez il y a plein de salon très correct à prix dérisoire. Nous avons craqué pour un massage balinais à 90.000 rp pour 1h dans la JL Goutama. Massage plus relaxant que celui de Kuta, salle privée pour 2, douche privée pour enlever toute l’huile, petit thé dans la jardin après le massage. Perfect.

5 – Shopping dans les marchés couverts près du Ubud Palace et les jolies boutiques des petites rues du centre ville.

6 – Musée d’Antonio Blanco – Nous n’avons pas eu le temps de le visiter mais il parait qu’il est très kitch et intéressant.

7 – Prendre un cours de yoga ! Il y a plusieurs centres proposant des cours en plusieurs langues, principalement anglais.

En dehors de la ville :

1- Le temple Goah Gasha, connu comme la cave de l’éléphant. Pour s’y rendre il faut prendre un taxi privé. Nous avons cherché d’autre options plus économiques mais sans trouver…Après négociations nous avons obtenu pour 150 000 rp un aller retour au temple avec 1 heure pour visiter. Entrée du temple à 25.000 rp / personne. Ce temple est assez simple mais la « grotte » avec façade de monstre vaut le détour, vous trouverez également des bains très ancien et une ancienne sculpture de Bouddha complètement effondré. Port du Sarong obligatoire pour rentrer (la serviette Decathlon fonctionne !) Si vous tombez sur un papi au coeur du temple il vous entrainera dans une petite cérémonie avec bénédiction, à la fin il vous fera comprendre de lui donner un petit quelque chose…nous avons donné 5.000 rp.

Txema en serviette Decathlon pour Sarong

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 – Visiter le temple Pura Gunung Lebah à l’Est de la ville. Vous pouvez y accéder à pied en marchant 15 minutes depuis le Ubud Palace ou prendre un taxi scooter ^^. Le temple est simple, élégant, au calme et rempli de fleur si une cérémonie a eu lieu il y a peu de temps, il se situe au bord d’une rivière, on peut l’apercevoir en marchant sur le pont de la Raya Ubud en se demandant comment y aller ! il suffit de suivre le chemin sur la droite vers les Luxury Villa et Spa et prendre à gauche en descendant. Vous tomberez dessus ! Port du Sarong obligatoire, et les filles ayant leurs règles ne peuvent pas rentrer dans l’enceinte sacrée (c’est le cas dans tous les temples balinais).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Se déplacer ?

Si vous loger en centre ville, à pied ! ou s’il pleut des cordes il y aura toujours quelqu’un pour vous proposer un taxi à longueur de journée…

Le taxi scooter est une bonne option si vous souhaitez faire des petites distances, attention quand même si vous êtes 2, on vous proposera peut être de vous emmener sur le même scooter (cad à 3) et demandez à avoir un casque !

 

Après Ubud nous avons prévu de nous rendre à Keliki dans un école de peintre pour être logé chez l’habitant. C’était pour nous le meilleur endroit pour rester à Bali, loin de la foule et perdu dans les rizières. Nous avons rendez-vous à 11h30 sous le préau du Ubud Palace avec notre chauffeur de taxi pour aller à Keliki.

 

AVANT : clique ici pour l’ETAPE 1 : Denpasar / Kuta

APRES : clique ici pour l’ETAPE 3 : KELIKI

 

 

Laissez un commentaire